ALLARD Jules, René

Imprimeur clandestin sous la Monarchie de Juillet, à Paris.

Fabricant d’ébénisterie, 95 rue du faubourg du temple, arrêté pour avoir réimprimé en 1839 dans les caves d’un escalier de la cour de Bretagne
le Moniteur républicain sous la date du 20 prairial an XLVII. L’homme sera cofondateur du journal communiste
La Fraternité de 1845. Organe des intérêts du peuple. En 1846 il écopera de six mois de prison et de 10 000 francs d’amende.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article218292, notice ALLARD Jules, René, version mise en ligne le 2 août 2019, dernière modification le 2 août 2019.

SOURCE : Olivier Ihl, La barricade renversée : Histoire d’une photographie Paris 1848, 77870 Vulaines-sur-Seine, éd. du croquant, 2016, p. 99, Collection Champ social.

Version imprimable Signaler un complément