AUBERT Madame ou Mademoiselle

Par Gérard Leidet

Institutrice dans les Basses-Pyrénées ; syndicaliste de la Fédération unitaire de l’enseignement (CGTU), responsable du syndicat unitaire (FUE) des Basses-Pyrénées dans les années 1930.

Mlle (ou madame ?) Aubert, militante de la Fédération unitaire de l’enseignement, était responsable du syndicat des Basses-Pyrénées, au sein de la tendance Minorité oppositionnelle révolutionnaire (MOR), organisée par les partisans de la direction de la CGTU dans la Fédération à partir de 1930. La MOR était plutôt désignée par ses membres sous les termes « majorité confédérale de l’enseignement ».

En 1930, lors du congrès de Marseille de la FUE qui se déroula dans un climat très houleux, elle blâma, cependant, les « quelques exaltés de la MOR qui avaient dépassé toutes les limites permises en injuriant en fin de congrès nos adversaires de tendances » (Loïc Le Bars, op. cit.).

Dans la foulée du congrès de Montpellier d’août 1934, lors du Conseil syndical des Basses-Pyrénées, elle combattit la motion d’Antoine Richard qui prônait la fusion immédiate avec le Syndicat national des instituteurs (SN). La proposition d’Antoine Richard fut repoussée à une forte majorité.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article217815, notice AUBERT Madame ou Mademoiselle par Gérard Leidet, version mise en ligne le 24 août 2019, dernière modification le 31 août 2019.

Par Gérard Leidet

SOURCES : François Bernard, Louis Bouët, Maurice Dommanget, Gilbert Serret, Le syndicalisme dans l’enseignement, Histoire de la Fédération de l’enseignement des origines à l’unification de 1935, T. III "Le second avant-guerre et la fin de la Fédération" (G. Serret). — Loïc Le Bars, La Fédération unitaire de l’enseignement (1919-1935), aux origines du syndicalisme enseignant Editions Syllepse, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément