BOREL Georges, Charles

Par Robert Mencherini

Né le 6 janvier 1924 à Salon (Bouches-du-Rhône), exécuté sommairement le 13 juin 1944 au Fenouillet, commune de la Roque-d’Anthéron (Bouches-du-Rhône) ; chauffeur-livreur ; FFI, résistant du mouvement Combat, des MUR-MLN, de l’Armée secrète (AS) et des Corps francs de la Libération (CFL).

Georges Borel était le fils de Fritz Joseph Borel et de son épouse Rosa, Laurentine, Joséphine, née Féron. Célibataire, d’origine suisse ayant choisi la nationalité française, il habitait Salon, avenue Michelet. Georges Borel rejoignit la Résistance en janvier 1943 et participa, en juin 1944 au maquis de la chaîne des Côtes. Fait prisonnier le 12 juin 1944 , il fut fusillé le lendemain dans la clairière du Fenouillet. Son corps fut identifié, après exhumation, par le docteur René Corriol, médecin à la Roque-d’Anthéron, le 4 juillet 1944.
Georges Borel a obtenu les mentions « Mort pour la France » et « Interné résistant ». Il fut, à titre posthume, homologué aspirant, décoré de la Croix de guerre avec étoile d’argent et cité à l’ordre de la division comme « résistant d’un allant et d’un courage magnifique, volontaire pour toutes les missions ». Son nom est gravé sur la stèle érigée dans la clairière du Fenouillet et sur le mémorial du maquis de Sainte-Anne à Lambesc. À Salon, une avenue (ex Michelet) porte son nom qui figure également sur le monument aux morts.

Voir La Chaîne des Côtes et ses environs, Lambesc, Charleval, La
Roque-d’Anthéron, Le Fenouillet (Bouches-du-Rhône), 11 -
13 juin 1944

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article217364, notice BOREL Georges, Charles par Robert Mencherini, version mise en ligne le 12 juillet 2019, dernière modification le 22 juillet 2019.

Par Robert Mencherini

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 244, listes de décédés et arrestations ; dossier 21P, 247594. — Arch. dep. des Bouches-du-Rhône, 76 W 129, messages téléphonés de la gendarmerie des Bouches-du-Rhône au préfet délégué, 12 et 13 juin 1944 ; rapport téléphonique du sous-préfet d’Aix, 13 juin 1944 ; liste des personnes tuées au cours des opérations allemandes effectuées dans le secteur Lambesc-Charleval, La Roque-d’Anthéron, les 12 et 13 juin 1944 ; rapport de la brigade de gendarmerie de Lambesc, 19 juin 1944. — Arch. dep. des Bouches-du-Rhône, 1269 W 8, « Exécutions de Lambesc, Charleval, La-Roque-d’Anthéron ». — Arch. Musée de Lambesc. —Mémorial GenWeb. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément