ESTIVIÉ Joseph

Par Jacques Girault

Né le 26 avril 1908 à Brive (Corrèze), mort le 8 septembre 1995 à Paris (XXe) ; PTA dans la Seine ; militant du SNETP-CGT.

Fils d’un plombier-zingueur, Joseph Estivie obtint le certificat d’études primaires. Il travailla dans l’entreprise de son père à Brive. Il vint à Paris comme aide-ouvrier dans l’entreprise Gatbois dans le XVe arrondissement (couverture plomberie) en 1924 puis comme compagnon dans des deux autres entreprises du XVe. Il effectua son service militaire (novembre 1928-octobre 1929) dans un régiment de Cuirassiers. Il travailla comme compagnon plombier dans l’entreprise de plomberie Thuillier-Lassalle (VIIIe) d’avril 1930 à décembre 1938. Il habitait depuis en mars 1934 dans le XVe arrondissement de Paris, puis à partir de mars 1936, dans le XXe. En janvier 1939, il revint à Brive pour remplacer son père malade. Mobilisé du 2 septembre 1939 à juillet 1940, il se maria en novembre 1939 à Paris (XXe) avec une agent de service. Le couple eut une fille.

Estivie revint travailler dans l’entreprise Gatbois (couverture plomberie) dans le XVe arr. comme chef de chantier de septembre 1940 à 1946. Pendant trois années, il suivit des cours de l’Association polytechnique de la rue de la Bourdonnais (Paris, IIe).

Entré à l’École nationale normale d’apprentissage (28 janvier 1946-15 juillet 1946), il fut nommé professeur technique adjoint de plomberie au centre d’apprentissage d’Alfortville (Seine/Val de Marne) en octobre 1946. Il y devint chef d’atelier (installations sanitaires), fonction qu’il conserva lors de la transformation du CA en collège d’enseignement technique jusqu’à sa retraite en 1970.

Joseph Estivie milita au Syndicat national de l’enseignement technique qui resta à la CGT en 1948 et qui devint SNET-P (professionnel). Il fut un des dirigeants de ce syndicat.

Après sa retraite, il participa activement à la section nationale des retraités du SNETP avec Charles Artus.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article216961, notice ESTIVIÉ Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 13 juin 2019, dernière modification le 13 juin 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. : AJ/16/8963, F17/30073/A. — Note de Gérard Montant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément