ABASAGITCH Christian, Joseph, Léon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 14 juin 1926 à Paris (VIe arr.), mort en action le 1er septembre 1944 à Meximieux (Ain) ; résistant des FUJP et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Christian Abasagitch était le fils d’Henriette Eugénie Adèle Pointurier, fille de salle, domiciliée à Paris. Il fut reconnu le 25 octobre 1926 par Mustafa Abasagitch.
Il était célibataire et domicilié avec sa mère 45, avenue de Mâcon, à Bourg (Ain).
Il entra dans la Résistance aux maquis de l’Ain, à la 5e Cie des Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP).
Du 31 août au 2 septembre 1944 eut lieu la bataille de Meximieux. Les forces de la Résistance y participèrent aux côtés des américains et Christian Abasagitch fut tué au cours de ces combats en défendant le château de Meximieux.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument aux morts, à Bourg-en-Bresse, sur la stèle commémorative et le monument aux morts, à Meximieux (Ain), sur le monument commémoratif des victimes civiles 1939-1945 du Doubs, de la Haute Saône et du
Territoire de Belfort, à Besançon et sur le monument aux morts, à Fontain (Doubs).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article216602, notice ABASAGITCH Christian, Joseph, Léon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 7 juin 2019, dernière modification le 2 octobre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mairie Meximieux, La bataille de Meximieux 1er septembre 1944.— Wikipédia, monographie de la Bataille de Meximieux.— Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément