MÉDINA-GONZALÈS ou GONZALÈS-MÉDINA Antonio

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né (date et lieu non connus), massacré le 20 juin 1944 à Challes-les-Eaux (Savoie) ; bûcheron ; membre du 128 ème groupe de Travailleurs étrangers d’Ambérieu ; victime civile.

Antonio Médina-Gonzalès était un ancien républicain espagnol réfugié en France, âgé de 24 ans. Il était domicilié à Contrevoz (Ain).
Le 19 juin 1944 vers 8 heures, les troupes allemandes cernèrent le hameau de Préveyzieu (Ain).
Après vérification des pièces d’identité, sept travailleurs espagnols, Antonio Médina-Gonzalès, José Canovas-Larios, 34 ans, Garcia Domingo-Santos, 60 ans, Antonio Martinez-Ruiz, 28 ans, José Ocana-Médina, 57 ans, Thomas Ortega-Domingue, 57 ans et Santiago Sanz-Pegna, 27 ans, bûcherons, rattachés au 128 ème groupe de Travailleurs étrangers d’Ambérieu, furent arrêtés et conduits à Artemare.
Au total les Allemands avaient fait 19 prisonniers. Ils furent conduits à Virieu-le-Grand puis à Artemare où ils furent enfermés dans une cave et interrogés. Le lendemain ils furent emmenés en camion à Challes-les-Eaux (Savoie). Conduits vers le terrain d’aviation, ils furent fusillés au lieu-dit Les Rochettes le 20 Juin 1944 à 19 heures. Ils furent inhumés le 21 juin au cimetière communal de Challes-les-Eaux où leurs tombes sont toujours présentes.
Son nom figure sur le monument commémoratif 1939-1945, à Challes-les-Eaux (Savoie).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article215693, notice MÉDINA-GONZALÈS ou GONZALÈS-MÉDINA Antonio par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 22 mai 2019, dernière modification le 23 mai 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Blog LGUYHAUTEVILLE01 Les fusillés de Challes-les-Eaux].— Roger Dumollard À la mémoire des 19 otages du Valromey, Challes-les-Eaux, 1996.— Mémorial Genweb.

Version imprimable Signaler un complément