NÉGROT Marie [épouse MAINGRAUD]

Par Dominique Tantin

Née le 9 décembre 1895 à Javerdat (Haute-Vienne), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; sans profession ; victime civile.

Marie Négrot était la fille de Pierre, alors âgé de 25 ans, et de son épouse Léonarde née Lasséchère, âgée de 20 ans, cultivateurs. Le 31 août 1914, à La Rochelle (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), elle épousa Marius Maurice Maingraud, né dans cette ville le 6 décembre 1890. De cette union naquirent deux enfants.
Marius Maingraud fut mobilisé d’août 1914 à février 1919. Le couple vécut ensuite dans la région parisienne. Marius Maingraud exerça successivement les métiers de coiffeur, d’épicier et de restaurateur.
Repliés à Oradour-sur-Glane, Marie Négrot et son époux furent tous les deux victimes du massacre commis par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich. Marie Négrot périt brûlée dans l’église avec l’ensemble des femmes et des enfants. Marius Maingraud* fut mitraillé et brûlé dans l’une des granges où furent abattus
Marie Négrot obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.

Voir Oradour-sur-Glane

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article215544, notice NÉGROT Marie [épouse MAINGRAUD] par Dominique Tantin, version mise en ligne le 17 mai 2019, dernière modification le 17 mai 2019.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — Acte de naissance en ligne (Arch. Dép. Haute-Vienne).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément