WOLVENSPENGERS Maria

Par Rolf Dupuy

Née le 4 juin 1875 à Bruxelles (Belgique) ; couturière ; anarchiste.

Maria Wolvenspengers participa activement dans les années 1890 aux tournées de conférences données par Emile Chapelier* et Monier* dans le bassin de Charleroi (Hainault) et où elle fut elle-même oratrice. En 1896 elle collabora à l’organe libertaire Le Cri des opprimés (Charleroi, 2 numéros, 4 & 11 octobre 1896) publié par Chapelier.La police signalait qu’à cette époque elle fréquentait « quotidiennement la Maison du peuple ».
Elle devint à partir de 1901 la compagne du militant Jean G. L. Barthelmess avec lequel elle demeurait 6 rue de Norvège.
Selon la police elle fréquentait quotidiennement la Maison du peuple.
Début novembre 1902, c’était elle qui contrôlait les entrées du meeting tenu avec Jules Moineau* à la Nouvelle Cour de Bruxelles et auquel assistèrent environ 400 personnes. Le 15 novembre 1902 elle fut arrêtée avec son compagnon lors d’une réunion de l’Union libertaire tenue au café Barré à Bruxelles.
Vers 1905 elle partit pour l’Angleterre, mais revint peu après en Belgique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article214959, notice WOLVENSPENGERS Maria par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 27 avril 2019, dernière modification le 27 avril 2019.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : R. Bianco, "Un siècle de presse anarchiste...", op. cit. — Arch. Bruxelles POL 209.

Version imprimable Signaler un complément