ANTONIO Paul, Aurélien

Né le 8 mai 1894 à Paris (Xe arr.) ; communiste ; domicilié à Cachan (Seine, Val-de-Marne) ; volontaire en Espagne républicaine.

Légitimé par mariage de ses parents, monteur en bronze, titulaire du certificat d’études primaires, Paul Antonio combattit dans les chasseurs d’Afrique pendant la Première Guerre mondiale.

Demeurant dans les années 1930 52 Rue Camille Desmoulins à Cachan (Seine, Val-de-Marne), il adhéra au Parti communiste en 1934 à la suite des événements de février. Son appartenance au syndicat CGT des nettoyeurs et femmes de ménage laisse à penser qu’il n’exerçait plus son métier initial.

Divorcé, père d’un enfant, Paul Antonio fut volontaire en Espagne républicaine à partir du 21 novembre 1936. D’abord caporal dans le bataillon « André-Marty », alors dépendant de la 13e Brigade internationale, il fut pendant six mois affecté dans une compagnie hippomobile. Hospitalité pour bronchite à Benissa en 1937, il rentra en France après octobre 1938.

Les autorités allemandes demandèrent en mars 1942 qu’un passeport lui soit délivré dans les plus brefs délais, il venait de souscrire un contrat de travail pour l’Allemagne, il déclara être terrassier. Domicilié dans un hôtel 23 Rue des Cinq- Diamants, XIIIe arr., la police mena une enquête de voisinage. Paul Antonio y avait séjourné du 16 au 29 mars, le service des garnis, fit des recherches, elles furent infructueuses.

L’absence de mention de décès sur son acte de naissance, non obligatoire jusqu’en 1945, signifie probablement qu’il mourut entre son retour d’Espagne et la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article21492, notice ANTONIO Paul, Aurélien, version mise en ligne le 3 août 2009, dernière modification le 26 septembre 2012.

SOURCES : Arch. AVER. — Arch. RGASPI, 545/6 ; RGASPI 545.6.1038 liste des Brigadistes français en Espagne républicaine, fiches individuelles 31 décembre 1937 ; RGASPI 545.6.44. – Arch. PPo., RG77W 237. (Notes Daniel Grason).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément