DRÉANIC Maurice

Par Jean-Noël Dutheil

Né le 6 septembre 1919 à Paris (XIIIe arr.), mort le 8 août 2008 à Désertines (Allier) ; monteur électrotechnicien à la SAGEM Montluçon (Allier) ; membre de la commission administrative de l’Union départementale CGT-Allier 1949-1958.

Maurice Deéanic habita 29 rue du Bois de la Brosse à Montluçon, se maria avec Madeleine Bougerol dont il eut 3 enfants. Membre de la Commission Administrative de l’UD CGT-03 1949-1958, il intégra le secrétariat de l’UD au congrès de 1954, responsable de la commission jeunesse-éducation. Il fut élu administrateur de la Caisse d’Allocations Familiales de 1950 à 1962, il s’investit plus particulièrement sur la gestion et la mise en place de la colonie de vacances de Brétignolles. Délégué du personnel à l’usine de la SAGEM, il vit son avancement professionnel retardé.
Élu en 1950, aux élections municipales de Montluçon (11e position), sans appartenance politique, sur la liste conduite par le communiste Pierre Villon, il se représenta en 1953 (en 12e position) mais ne fut pas élu.
Maurice Dréanic fut en 1950, secrétaire du conseil communal des Combattants de la Paix et de la Liberté.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article214875, notice DRÉANIC Maurice par Jean-Noël Dutheil, version mise en ligne le 20 avril 2019, dernière modification le 20 avril 2019.

Par Jean-Noël Dutheil

SOURCES : Arch. Privées IHS CGT de l’Allier. — C.r. de congrès de l’UD CGT Allier. — Presse Valmy décembre 1950. — Entretiens avec deux de ses enfants Éliane et Gilles Dréanic, 13 février 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément