FAYE Francisque

Par Richard Dujon

Né le 6 juin 1879 à Thiers (Puy-de-Dôme), mort le 8 février 1965 à Riorges (Loire) ; polisseur, marchand forain, épicier ; antimilitariste, anarchiste.

Francisque Faye, était fils de Maurice Faye, coutelier, et de Jeanne Armilhon, il se maria avec Antoinette Debouery, fille de Louis Debouery, cultivateur et de Marie Guerin, le 22 juillet 1899 à Thiers.
En janvier 1909, il habitait 3 rue des papeteries à Thiers. Anarchiste et antimilitariste, et était membre de « la Jeunesse syndicaliste » il est en relation avec des anarchistes de Paris notamment avec un dénommé André Lorulot.
Francisque Faye fut inscrit au carnet B le 27 janvier 1910. En février 1914, ami de Jules Adrien Paris, ils vendaient le journal Le Parisien à Monceau-les-Mines (Saône et Loire).
De octobre 1914 à mars 1915 il était marchand forain à Saint-Étienne (Loire). Il fut incorporé au 2e régiment de Zouaves le 2 août 1915.
Le 16 juin 1924 il avait 30 000 francs d’économie et ne voulait plus faire de politique ; il affirma vouloir acquérir un fond d’épicerie à Roanne (Loire).
Il décéda le 8 février 1965 à Riorges (Loire).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article214549, notice FAYE Francisque par Richard Dujon, version mise en ligne le 13 avril 2019, dernière modification le 14 avril 2019.

Par Richard Dujon

SOURCE : Archives départementales du Puy-de-Dôme : État civil, M 3886.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément