PANSIN Georges, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 juin 1920 à Santenay (Côte-d’Or), massacré le 6 septembre 1944 à Santenay ; employé des PTT ; victime civile.

Georges Pansin était le fils de Jean Baptiste Émile, tonnelier et de Céline Anne Marie Bardollet, sans profession. Il était auxiliaire des Postes et Télégraphes et célibataire.
Il fut assassiné par les nazis le 6 septembre 1944 à seize heures place du Jet d’eau, à Santenay.
Il obtint la mention « Mort pour la France » sur décision du ministre des Anciens combattants et victimes de guerre le 30 juillet 1948.
Son nom figure sur le monument aux morts et sur la plaque commémorative apposée sur le lieu de son décès, à Santenay (Côte-d’Or).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213609, notice PANSIN Georges, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 17 mars 2019, dernière modification le 19 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

Version imprimable Signaler un complément