BERTHOLEAU Raphaël, Amour

Par Alain Dalançon

Né le 21 août 1886 à Avanton (Vienne), mort le 25 février 1950 à Avanton ; instituteur, directeur d’école ; militant syndicaliste du SNI dans la Vienne.

Fils d’Alphonse Bertholeau et de Radegonde Grenet, cultivateurs, Raphaël Bertholeau avait trois frères et sœurs. En raison de cette situation familiale, il obtint en 1901 un quart de bourse pour être élève interne à l’école primaire supérieure de garçons de Poitiers (Vienne) où il prépara et réussit au concours d’entrée à l’École normale d’instituteurs. À sa sortie, il effectua son service militaire, d’octobre 1905 à septembre 1906, au 32e régiment d’infanterie à Châtellerault.

Il se maria le 21 juillet 1907 à Avanton avec Julienne, Berthe Bonnin, institutrice, avec laquelle il eut quatre enfants. Avant la guerre, ils exerçaient à Vendeuvre.
Remobilisé en août 1914, Raphaël Aubeneau passa toute la guerre aux armées dans l’infanterie, comme sergent fourrier à partir de 1917, et fut démobilisé en janvier 1919 car père de quatre enfants.

En 1921, il était en poste avec sa femme à Cissé, puis à Puy-Lonchard et enfin à Smarves où il devint directeur d’école et prit sa retraite à la fin de la guerre.

Militant à l’Amicale des institutrices et instituteurs du département, il appartint au comité de quatre membres qui appela, après un référendum en juin 1923, à la transformation de l’Amicale en syndicat et à constituer une section du Syndicat national des institutrices et instituteurs dans l’objectif de créer un « syndicat général réunissant les réformistes, révolutionnaires et autonomistes ».

Raphaël Bertholeau appartint dès le départ au conseil syndical de la section du SN, appuya l’existence d’un « comité mixte » avec le Syndicat départemental de la Fédération unitaire de l’enseignement dans les années 1928-1929. En 1931, il succéda à Charpentier, instituteur à l’école Coligny de Poitiers, comme secrétaire de la section départementale et demeura à cette responsabilité jusqu’à la fusion en 1935. En 1948 il obtint la médaille d’officier d’académie alors qu’il était retraité, retiré dans sa commune natale.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213581, notice BERTHOLEAU Raphaël, Amour par Alain Dalançon, version mise en ligne le 17 mars 2019, dernière modification le 17 mars 2019.

Par Alain Dalançon

SOURCES : Arch. Dép. Vienne, état civil, registre matricule. — JO, lois et décrets, 1er mai 1901, juillet 1948. — Arch. IRHSES : Cahier des cr des conseils syndicaux de la section départementale de la Vienne du SNI (1924-1930), L’Ecole libératrice, 1929-1935.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément