PRETET Roland

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 7 février 1917 à Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle), massacré le 9 août 1944 à Prauthoy (Haute-Marne) ; manouvrier ; victime civile.

Roland Pretet était le fils de Henry et de Blanche Meuret. Il était célibataire et exerçait le métier de manouvrier à Prauthoy (Haute-Marne).
Le 9 août 1944, vers 21 heures deux wagons d’un train de parachutistes allemands déraillèrent près de la ferme de Suxy (Haute-Marne) à la suite d’un sabotage sans conséquences sur les hommes et le matériel transporté. Rendus furieux, les soldats encerclèrent aussitôt la ferme et se jetèrent sur les commis qui rentraient des champs. Seize travailleurs innocents furent assassinés par les soldats allemands avec une sauvagerie inouïe. Une unité se dirigea vers Prauthoy en suivant la voie ferrée. Après avoir abattu au passage Robert Gy, ils descendirent au bas de Prauthoy où ils arrêtèrent Roland Pretet et le jeune Jacques Gy, fils de Robert. Jacques Gy fut frappé d’une balle qui lui traversa le coup près de la carotide. Il réussit à s’enfuir et sera soigné et sauvé par le docteur Zimmermann. Roland Pretet fut abattu d’une rafale de mitraillette à la base du crâne à l’entrée de Prauthoy.
Son nom figure sur le monument aux morts et le monument commémoratif 1939-1945 des victimes civiles, à Prauthoy (Haute-Marne) et sur le monument commémoratif FFI, à Chalindrey (Haute-Marne).
Se reporter à la monographie Saint-Broingt-Les Fosses (Haute-Marne), Ferme de Suxy, Prauthoy, 9 août 1944.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213541, notice PRETET Roland par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 16 mars 2019, dernière modification le 20 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— Lieux de Mémoire de la Seconde Guerre Mondiale en Haute-Marne, Dominque Guéniot éditeur, Langres, 1989.

Version imprimable Signaler un complément