ANCEL Robert, Léon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 2 juillet 1899 à Marquigny (Ardennes), mort en action le 28 août 1944 à Bourguignons (Aube) ; entrepreneur ; victime civile ou résistant.

Robert Ancel était le fils d’Hubert et de Mathilde Estelle Santoir. Il était domicilié à Sainte-Savine (Aube) et exerçait la profession d’entrepreneur de transport. Il était marié avec Yvonne Fernande Berlingué.
Il n’est pas mentionné comme appartenant à la Résistance et le mémorial Genweb le désigne en temps que victime civile. Cependant il fut tué au côté de résistants du maquis Montcalm lors d’un engagement avec les Allemands le 28 août 1944 au lieu-dit "Domaine de Foolz", à Bourguignons.
Son décès fut constaté le 30 août à 14 heures et l’acte fut dressé le jour même sur la déclaration de Aimé Michelot, âgé de 47 ans, employé à la SNCF.
Il obtint la mention « Mort pour la France » par le secrétariat général des Anciens combattants le 3 septembre 1945.
Son nom figure sur le monument commémoratif du 28 août 1944, à Bar-sur-Seine (Aube).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213471, notice ANCEL Robert, Léon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 mars 2019, dernière modification le 15 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément