BEIBIDE Valentina, dite Sara

Par Rolf Dupuy

Née à Leaño (Santander) le 16 décembre 1893, morte à Cuers (Var) le 18 décembre 1993. Militante anarchiste, espérantiste, naturiste.

Venue très jeune en France, Valentina Beibide était entrée en contact avec le mouvement libertaire à Paris où elle fit la connaissance de son compagnon Pedro. Tous deux s’installaient à Cuers (Var) où Pedro allait être l’animateur du groupe espérantiste local auquel Sara allait collaborer activement. Elle participait également aux activités du groupe végétarien libertaire de Nice (Alpes Maritimes). Ils intégrèrent ensuite le groupe fondé en 1929 à Sollies-Pont par les Estour réunissant végétariens, espérantistes, naturistes en majorité libertaires. En 1937, tous deux repartirent en Espagne pour y participer à la révolution.
Revenus à Cuers lors de la Retirada, leur cabanon accueilit de nombreux réfugiés qu’ils aidèrent, avec l’appui du groupe de Sollies-Pont, tant matériellement que pour obtenir des papiers.
Après la mort de son compagnon (dans les années 1970 ?), Sara continua de militer jusqu’à une attaque qui la paralysait des jambes et l’obligea à se retirer dans une maison de retraite de Cuers, où elle mourut le 18 décembre 1993.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213249, notice BEIBIDE Valentina, dite Sara par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 11 mars 2019, dernière modification le 11 mars 2019.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Cenit, 11 janvier 1994

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément