ABBÉ-DECARROUX Arsène, Virgile

Par Michel Germain

Né le 25 juillet 1885 à Entremont (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 13 avril 1944 au lieu-dit Sur-les-Îles, commune de La Balme-de-Thuy (Haute-Savoie) ; cultivateur ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Arsène Abbé-Decarroux était le fils de Joachim Abbé-Decarroux, cultivateur, et de son épouse Euphrasie Vix. Devenu agriculteur dans la commune, il entra dans la Résistance et fit partie de l’Armée Secrète, dès sa création. Avec l’arrivée des maquisards sur le Plateau des Glières, il participa activement à leur ravitaillement.
Ce sédentaire A.S. entremontain fut arrêté par les Allemands, à Entremont, le 30 mars 1944, et immédiatement incarcéré à Annecy, à l’école Saint-François, transformé en prison par les SS et la Gestapo. Il fut passé par les armes au lieu-dit Sur-les-Îles (La Balme-de-Thuy), le 13 avril 1944, à 6 heures du matin, en compagnie de nombreux jeunes des Glières.
Il fut reconnu « Mort pour la France » le 30 mars 1945 et repose au cimetière d’Entremont. Une plaque apposée sur le mur de la mairie rappelle son martyr « La Commune d’Entremont gardera fièrement la mémoire d’Arsène Abbé-Décarroux, (qui) a mis entièrement au service de la Résistance (1941-1943) et du camp des Glières (1944) son temps, sa peine et ses ressources… » Son nom est gravé sur la stèle commémorative érigée au bord de la route sur le lieu de la fusillade. Il est également gravé sur le monument aux morts de son village natal.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article212851, notice ABBÉ-DECARROUX Arsène, Virgile par Michel Germain , version mise en ligne le 5 mars 2019, dernière modification le 5 mars 2019.

Par Michel Germain

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Service historique de la Défense, AVCC Caen, AC 21 P 122 et Vincennes GR 16 P 353. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

Version imprimable Signaler un complément