DUCHARLET Marie [veuve DUCHARLET]

Par Dominique Tantin

Née le 10 mars 1889 à Cieux (Haute-Vienne), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; victime civile.

Marie Ducharlet était la fille de Jean et de son épouse Marie Villemonteix, âgée tous les deux de 24 ans et colons (métayers). Le 3 juin 1905, à Cieux, elle épousa Pierre Ducharlet. Devenu veuve, elle fut employée entre les deux guerres comme cuisinière à Paris, 254 boulevard Saint-Germain. Sa fille, Valérie Marie Ducharlet, née le 12 septembre 1909 à Cieux (Haute-Vienne) travaillait avec elle comme femme de chambre, et, le 21 janvier 1932 à Paris (VIIe arr.), elle épousa André Foussat, minotier, domicilié à Oradour-sur-Glane.
Marie Ducharlet fut victime, avec sa fille, du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich et fut brûlée dans l’église avec les femmes et les enfants d’Oradour-sur-Glane.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.


Voir Oradour-sur-Glane

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211897, notice DUCHARLET Marie [veuve DUCHARLET] par Dominique Tantin, version mise en ligne le 14 février 2019, dernière modification le 18 février 2019.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — acte de naissance en ligne (Arch. Dép. Haute-Vienne).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément