BESSON Auguste, Alfred,

Par Annie Pennetier

Né le 18 février 1921 à La Chapelle-sur-Crécy (Seine-et-Marne) ; mort des suites de ses blessures le 1er septembre 1944 à Coulommiers ; résistant FFI.

Fils de parents suisses, Gustave Henri et Marie Inocente Bitz, tous deux cultivateurs au hameau de Férolles. Démobilisé en novembre 1942, lors de la dissolution de l’armée d’armistice , il rejoignit les FFI du groupe Pierre Gibert en juin 1944. Au lendemain de la libération de Paris, alors que l’armée allemande faisait retraite vers l’Est, une colonne américaine passa le 27 août dans ce village de la Brie ; les habitants crurent la guerre terminée.
Le 30 au soir un groupe de soldats allemands fut repéré dans le bois de Justice, commune de Saint-Siméon. Aussitôt avisés, les FFI du secteur se portèrent à leur rencontre et se mirent en embuscade. Les Allemands les repérèrent et formèrent le carré. Le premier rang leva les bras. Alfred Besson, André Bruneaux et Abel Houdry se découvrirent pour les capturer Les soldats se jetèrent à terre, permettant ainsi au deuxième rang d’ouvrir le feu. Alfred Besson fut mortellement atteint à la jambe ; Houdry et Bruneaux, plus légèrement blessés.
Alfred Besson décéda des suites de ses blessures à Coulommiers.

Il fut reconnu « Mort pour la France », mention portée sur son acte de naissance le 20 décembre 1957 et homologué FFI du commando Dt Rémy de la Vanne.
Alfred Besson a été cité à l’ordre du régiment : "Soldat volontaire de l’armée d’armistice ; démobilisé par ordre de l’envahisseur le 8 novembre 1942, a repris du service pour la Patrie au mois de juin 1944. Mortellement blessé dans la nuit du 30 août au 1er septembre 1944 au cours d’un engagement téméraire contre les forces allemandes supérieures en nombre dans la région de Saint-Siméon. Magnifique esprit de courage et de dévouement". Cette citation comporte l’attribution de la Croix de guerre avec étoile de bronze.
Il repose au cimetière de Boissy-le-Châtel et chaque année la municipalité organise une cérémonie commémorative à sa mémoire.
Un monument a été érigé à sa mémoire dans un champ près au hameau Charcot.
Monsieur et Madame Bill Grigg, Anglais en résidence, l’ont porté à la connaissance.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211720, notice BESSON Auguste, Alfred, par Annie Pennetier, version mise en ligne le 12 février 2019, dernière modification le 21 février 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 22266 . — Site Gilles Primout . — René Roy La Brie en guerre 1939-1945.— État civil (naissance).

Version imprimable Signaler un complément