CHATIN Eugénie

Participante à la Commune de Paris

Eugénie Chatin figure, avec la mention « voleuse receleuse », sur la liste des 50 femmes transférées le 15 juin 1871 de la prison des Chantiers de Versailles en maison de correction à Versailles. L’accusation de pillage ou la qualification de voleuse-receleuse sont souvent utilisées comme prétexte à l’incarcération.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211696, notice CHATIN Eugénie, version mise en ligne le 11 février 2019, dernière modification le 11 février 2019.

SOURCES : Arch. PPo. Ba 370/371. — Claudine Rey, Annie Gayat, Sylvie Pépino. Petit dictionnaire des femmes de la Commune. Éditions le bruit des autres, Limoges, 2013 p. Les Amis de la Commune de Paris 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément