BERNARD Marguerite, épouse Delalé

Par Rolf Dupuy

Née le 22 novembre 1863 à Lyon ; couturière.

Au printemps 1892, Marguerite Bernard alla à la prison de Vienne pour apporter quelques affaires aux ouvrières Brunel et Tavernier* condamnées à 4 mois de prison et 25 francs d’amende pour avoir rosser Fagés, un ancien anarchiste devenu patron (s’agit-il de Victor Fages ?) ; elle s’était accrochée avec un gardien qui refusa de recevoir quoi que ce soit pour des anarchistes et elle l’avait traité de feignant. Poursuivie, elle fut condamnée à 3 jours de prison.
Elle épousa Auguste Delalé auquel elle rendit visite en prison à Grenoble, en mars 1894 (voir son témoignage dans la notice de Delalé). Elle s’installa ensuite à Romans avec lui.
En 1897 elle était signalée à Romans où elle travaillait comme couturière et était fichée comme "anarchiste dangereuse".
Au début des années 1900, elle fut inscrite à l’état vert n°2 des anarchistes disparus et/ou nomades. Delalé avait alors quitté le département.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211635, notice BERNARD Marguerite, épouse Delalé par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 10 février 2019, dernière modification le 10 février 2019.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : APpo BA 1511.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément