MALHERBE Jean [MALHERBE Marie Ernest Jean]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 30 décembre 1877 à Rigny-sur-Arroux (Saône-et-Loire), mort en action le 30 juillet 1944 à Rigny-sur-Arroux ; médecin ; résistant.

Jean Malherbe était le fils de Benoît Joseph, propriétaire et de Marguerite Rochu, sans profession, domiciliés au hameau de Grenot, à Rigny-sur-Arroux (Saône-et-Loire).
Ancien combattant de 1914-1918, il était diplômé de la faculté de médecine de Lyon (Rhône). Il était domicilié à Rigny-sur-Arroux et y exerçait la profession de médecin.
Le 30 juillet 1944 il se trouvait à bord d’une voiture conduite par un F.F.I. pour aller soigner un maquisard blessé. Arrivé à l’écluse du canal, juste après le lieu-dit "Le Crot", à 17 heures, la voiture se trouva face à un camion de soldats allemands. Le jeune chauffeur FFI Jean Marie Lancinot paniqua et stoppa son véhicule. Un autre occupant de la voiture déchargea sa mitraillette par le fenêtre sur les Allemands qui répliquèrent. Le chauffeur s’affala sur son volant, grièvement touché et le docteur Malherbe fut tué d’une balle dans la tête, à Rigny-sur-Arroux.
Il obtint le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR), [dossier SHD Vincennes GR 16 P 386976].
Son nom figure sur le monument aux morts, la plaque commémorative 1939-1945 de l’église et la stèle commémorative, à Rigny-sur-Arroux (Saône-et-Loire) et sur la plaque commémorative 1939-1945 de la Faculté de médecine de Paris-Descartes, à Paris (VIe arr.).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211096, notice MALHERBE Jean [MALHERBE Marie Ernest Jean] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 février 2019, dernière modification le 11 février 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Bulletin municipal Le Petit Rignyssois de décembre 2014 La stèle du Docteur Malherbe inaugurée].— Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

Version imprimable Signaler un complément