DUPRÉ André, Charles, Édouard

Par Annie Pennetier

Né le 7 avril 1921 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) , exécuté le 25 août 1944 à Villeneuve-Saint-Denis (Seine-et-Marne) ; employé à l’Imprimerie nationale.

Monument aux 11 de la forêt de Ferrières
Monument aux 11 de la forêt de Ferrières

André Dupré travaillait à l’Imprimerie nationale ; la direction de l’Imprimerie l’avait détaché dans un chantier forestier pour éviter une réquisition dans le cadre du STO.
Il appartenait à un groupe de jeunes maquisards du réseau Vengeance affilié à l’Armée secrète de Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne).
Alors qu’ils étaient réunis dans la maison du garde des Eaux et Forêts Henri Jambois à La Bretèche d’Hermières, une unité d’artillerie de soldats allemands en retraite encercla la maison et arrêtèrent les résistants.
Embarqués dans un camion, c’est dans un bois de la commune de Villeneuve-Saint-Denis que les onze résistants furent suppliciés puis exécutés sommairement après avoir creusé leurs tombes.
Le 28 août 1944 au lieu-dit Bois des Charbonniers, parcelle 6, commune de Villeneuve-Saint-Denis (Seine-et-Marne), leurs corps furent découverts par les villageois. Transportés à Tournan-en-Brie, ils furent inhumés au cours d’obsèques solennelles le 30 août. Son corps repose dans le carré militaire du cimetière de Pantin où habitait sa mère.
André Dupré a été reconnu "Mort pour la France".
Son nom est gravé sur le monument érigé en l’honneur des onze résistants sur les lieux du massacre dans la forêt de Ferrières à Villeneuve-Saint-Denis.
Un groupe de 4 plaques "ceux de Villemageon. Imprimerie Nationale" comprend les noms de :
René ALLAIS, 9 janvier 1923 (21 ans)
Pierre BISSON, 7 octobre 1919 (24 ans)
André DUPRÉ, 7 avril 1921 (23 ans)
Christophe PLANTE, 9 janvier 1920 (24 ans)

Le 8 août 1951, Madame Dupré, sa mère, adressa une demande d’appartenance aux FFI ; la réponse fut « N’a pas été identifié aux différents fichiers du 6e bureau de la DPMAT, il existe plusieurs Dupré André mais aucun n’a été fusillé ou décédé dans le fichier FFI. » La demande tardive explique sans doute cette situation car on ne voit pas de différence avec ses compagnons qui eux ont reconnus comme FFI. Il figure d’ailleurs sur la plaque des 11 de la forêts de Ferrières comme FFI.

[Villeneuve-Saint-Denis (Seine-et-Marne, 25 août 1944]

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211058, notice DUPRÉ André, Charles, Édouard par Annie Pennetier, version mise en ligne le 27 janvier 2019, dernière modification le 30 janvier 2019.

Par Annie Pennetier

Monument aux 11 de la forêt de Ferrières
Monument aux 11 de la forêt de Ferrières

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 61569. — Musée de la Résistance en ligne. — Site : Mémoriaux de Seine-et-Marne, Les 11 de la forêt de Ferrières. — MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément