ABGRALL Rémy, Yves

Par Christian Mahieux

Né le 9 avril 1958 à Brest b(Finistère) ; syndicaliste cheminot CGT puis SUD-Rail/Solidaires ; représentant des jeunes (1980-81) ; délégué du personnel (1984-85) ; trésorier du CER de Paris St-Lazare (1985-1987) ; membre du Bureau fédéral SUD-Rail (2000-2006) ; permanent syndical (2000-2008)

Fils de François Louis et Jeanne Abgrall, Rémy Abgrall était titulaire d’un BEP et d’un CAP d’électromécanicien ; il fut embauché à la SNCF, le 8 mai 1978 comme aide-conducteur (AICR), au dépôt de Paris-Saint-Lazare. A l’issue de sa formation comme élève conducteur il fut reçu à l’examen de conducteur en 1981. Durant sa formation, des grèves eurent lieu, contre la conduite à agent seul ; Rémy Abgrall y participa. Syndiqué à la CGT en 1980, il fut le représentant CGT des jeunes en formation. Lors des élections professionnelles de décembre 1983, il fut élu délégué du personnel et au Comité d’entreprise (CE) du dépôt de Paris St Lazare Lorsque les CE devinrent régionaux, il fut réélu aux élections professionnelles d’octobre 1985, et devint trésorier du Comité d’entreprise régional (CER) de la région Paris-Saint-Lazare ; parallèlement, il était secrétaire du comité technique régional CGT des agents de conduite et membre du comité technique national à la fédération.

Lors de la grève de décembre 1986 – janvier 1987, Rémy Abgrall animait les assemblées générales quotidiennes, défendait le principe des AG souveraines et soutenait les coordinations ; lors de l’entretien il déclara : « A l’issue de ce conflit, en janvier 1987, j’ai été démissionné, avec d’autres jeunes, par le secteur fédéral CGT ».

Dans la foulée, ils créèrent une association loi de 1901, dénommée « Association des conducteurs de Paris-Saint-Lazare - ADC PSL ». Lors des élections professionnelles (DP) de décembre 1987, ils appelèrent à l’abstention au premier tour afin de pouvoir se présenter au second ; il y eut 58% d’abstentions et ils obtinrent 6 sièges de DP sur 10 ; Rémy Abgrall était tête de liste. Il fut réélu en 1989. L’association, qui comptait environ 140 membres sur les 500 agents de conduite du dépôt, prit fin en 1991.

Durant la grève de 1995, il représenta sa résidence du Val d’Argenteuil aux assemblées générales régionales. Rémy Abgrall adhéra à SUD, le 1er juin 1998, au lendemain de la reconnaissance de sa représentativité, qui était contestée depuis janvier 1996 par la direction SNCF, la CGT, la CFDT, FO et la FGAAC. Il fut alors responsable de la liaison régionale des agents de conduite SUD-Rail de Paris-Saint-Lazare, puis de la liaison nationale jusqu’en 2003. Il fut élu au bureau fédéral (BF) lors du congrès de Bordeaux en 2000, puis dégagé comme permanent syndical ; son mandat au BF fut renouvelé en 2003 (congrès de Paris). Après le congrès fédéral de 2006, n’étant plus au BF, il demeurait permanent fédéral, chargé de l’organisation au siège de la fédération, jusqu’à sa retraite qu’il prit en avril 2008, au grade de fin de la filière conduite.

Père de deux enfants, une fille et un garçon, issus d’un premier mariage, il se remaria avec Evelyne Nouailhetas, contrôleuse de trains sur la région Paris-Sud-Est, militante SUD-Rail.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article209043, notice ABGRALL Rémy, Yves par Christian Mahieux, version mise en ligne le 21 novembre 2018, dernière modification le 21 novembre 2018.

Par Christian Mahieux

SOURCES : Arch.-SUD-Rail. — François Paccou in La Fédération des Syndicats SUD-rail (1996 - 2005), 2006. — Entretien avec Rémy Abgrall en 2018.

Version imprimable Signaler un complément