ANTOINE Monique épouse TIMSIT Monique

Née le 21 juillet 1933 à Paris, morte le 23 mars 2015 à Paris à l’hôpital de la Pitié Salpétrière ; avocate ; féministe ; soutien du FLN ; militante du Planning familial, du MLAC et du GIP.

Les parents de Monique Antoine étaient fonctionnaires des postes. Ils habitaient dans le village de Montbel (Ariège) où elle passa son enfance.

Après une licence en droit obtenue à Toulouse, elle vint à Paris à la fin des années 1950 et fut conseillère juridique dans une banque.
En 1960, elle entra à « Jeune résistance », hébergea des militants algériens du FLN. Elle fut emprisonnée à la Petite Roquette en 1961 et libérée en mars 1962, grâce aux accords d’Evian.
À sa sortie, elle devint avocate.
Monique Antoine fit partie du collectif d’avocats au procès de Bobigny en 1972.

Féministe, elle fut présidente du planning familial, du MLAC et co-fondatrice du Groupe information prisons GIP avec Michel Foucault et Pierre Vidal-Naquet. Elle participa aux combats des prostituées et aux mobilisations contre le viol.
Son appartement de la rue Vieille du Temple fut un des hauts lieux du MLF.
Son mari, rencontré en 1963, Daniel Timsit, était médecin. Petit-fils d’un grand rabbin de Constantine, il soutenait activement le FLN. Il fut membre du 1er gouvernement de l’Algérie indépendante, mais dut s’exiler en France après le coup d’État militaire de 1965. Le couple eut trois enfants : Véronique, Cendra et Céline.

À la retraite, Monique Antoine-Timsit retourna en Ariège, fut conseillère municipale de Montbel et participa dans ce cadre à la création de La maison du lac.

Son mari Daniel Timsit mourut en 2002 à Montbel.

Elle fut inhumée en 2015 à côté de ses parents et de son mari à Montbel.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article208196, notice ANTOINE Monique épouse TIMSIT Monique, version mise en ligne le 1er novembre 2018, dernière modification le 6 janvier 2019.

SOURCES : Notes de Vérionique Timsit. — Le Monde, 28 mars 2015

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément