GALLAIS Alphonse

Né en 1869, mort en 1954 ; auteur de chansons.

Alphonse Gallais dit l’Indésirable-Gilbert.
Ce polygraphe socialiste, anticlérical, antimilitariste et versé dans l’occultisme, était très connu à Paris au début du siècle dans les brasseries de la rue Monsieur-le-Prince et dans les maisons de tolérance de la rue Mazet et de la rue Grégoire-de-Tours."
Il a écrit « Aux camarades de l’Internationale, Gloire à Ferrer, le grand humanitaire espagnol, chanson sociale », imprimerie librairie de l’Internationale, Alfortville (Seine, Val-de-Marne), 1909.
Il est l’auteur de La Muse vermentonnaise 1923-1930. Recueil choisi de cinquante-huit chansons à boire, monologues, pièces rimées et fantaisies satiriques... Lettre-préface d’Alfred Legrand – 1931.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article207567, notice GALLAIS Alphonse, version mise en ligne le 16 janvier 2019, dernière modification le 16 octobre 2018.

SOURCES : Jacqueline Lalouette, La Libre-Pensée en France, 1848-1940, Albin Michel, 1997. — Site, bibliocuriosa.com.

Version imprimable Signaler un complément