MASSON Jacques [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 24 juin 1865 à Saint-Etienne (Loire), manœuvre, homme de peine, vivant en concubinage. Anarchiste de Saint-Etienne, ami de Ravachol.

Lors de l’arrestation de Ravachol à Saint-Étienne en 1891, un récépissé de déclaration de colportage établi à la préfecture de la Loire le 7 octobre 1887, pour Jacques Masson, fut trouvé dans ses papiers.
Le 4 juillet 1891, le commissaire de police se présenta à son domicile, 37 rue de la Mulatière, au 3e étage, afin de perquisitionner le logement. Des lettres, des chants révolutionnaires et une grande quantité de brochures anarchistes y furent découverts.
Masson avait connu Ravachol dans les réunions, ils se fréquentaient et se rendaient mutuellement visite. Les récépissés de colportage restaient souvent dans leur salle de réunion, ils étaient pris par n’importe qui, Ravachol ayant dû en emporter un et le garder.
Les lettres saisies émanaient de Bordat de Vienne, datée du 25 octobre 1889, de Jules Demure de Roanne (25 juin 1890), de François Delegue (?) de St (?) Rambert (8 juin 1890), de Charreyre de Barcelone (25 février 1891), de Celle, tailleur de limes à St Sixt par la Roche sur Foron (Haute Savoie) (13 juin 1891) qui semblait recherché par la justice, d’après le contenu de la lettre.
À la suite de la perquisition Masson fut laissé en liberté.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article207081, notice MASSON Jacques [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 2 octobre 2018, dernière modification le 2 octobre 2018.

Par Dominique Petit

SOURCE : Arch. Dép de la Loire 4 U 299

Version imprimable Signaler un complément