Militante communiste passée au le GMD en 1946 ; sénatrice ouvrière de Shanghai et membre de l’exécutif du Syndicat Général.

Embauchée à la Shenxin no. 6, cette militante clandestine du P.C.C. avait réuni le 29 mars 1946 un meeting de 500 ouvrières pour fonder le syndicat de cette cotonnière. Des provocateurs manipulés par Lu Jingshi (陸京士) avaient créé des incidents parmi les participants. Tenue pour responsable, Cai avait été frappée par des voyous et mise à pied comme fauteur de trouble puis arrêtée par la police. Une grève perlée de solidarité avait entrainé la médiation de Wu Kaixian (吴开先), suivie de l’arrêt des poursuites contre les fondateurs du syndicat. Mais, entre temps, Cai Huijin avait quitté le P.C.C. Devenue sénatrice ouvrière de Shanghai et membre de l’exécutif du Syndicat Général, elle fera partie du noyau dur qui s’opposera aux communistes jusqu’au printemps 1949.

SOURCES : Roux] 1991.

Alain Roux

Version imprimable de cet article Version imprimable