BALLOT Augustine

Lingère ; participante à la Commune de Paris.

Lingère, Augustine Ballot fut condamnée par contumace à trente ans de travaux forcés pour faits relatifs à la Commune de Paris (Les condamnés par contumace de la Commune de Paris, listes parues dans le Gaulois en 1876.)
Selon le Maitron, tome 6, le 13e conseil de guerre condamna Augustine Ballo (écrit Augustin mais il s’agit bien d’Augustine), le 23 mai 1872, par contumace, à vingt ans de travaux forcés.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article206412, notice BALLOT Augustine, version mise en ligne le 28 octobre 2018, dernière modification le 28 octobre 2018.

SOURCES : Claudine Rey, Annie Gayat, Sylvie Pépino. Petit dictionnaire des femmes de la Commune, Éditions le bruit des autres. Limoges 2013 p. Les Amis de la Commune de Paris 1871. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Notes de Louis Bretonnière.

Version imprimable Signaler un complément