KUNTZ Émile, Gaston [Pseudonyme dans la Résistance : Robert]

Par Robert Mencherini

Né le 1er mai 1916 à Marseille (Bouches-du-Rhône), fusillé le 17 août 1944 sur la petite route du Tholonet à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ; artisan agricole ; résistant membre de l’ORA.

Plaque commémorative au domicile des frères Noat, 2 rue des Epinaux, à Aix-en-Provence
Plaque commémorative au domicile des frères Noat, 2 rue des Epinaux, à Aix-en-Provence
SOURCE : Cliché Robert Mencherini

Emile Kuntz, fils de Augustine Rose Barles et de son époux, Ernest Kuntz, était issu d’une vieille famille alsacienne très patriote. Lors de l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne, son grand-père avait quitté sa région natale pour l’Algérie, et son père Ernest Kuntz fut engagé volontaire lors de la Première Guerre mondiale. Cadet d’une fratrie de sept enfants, Émile Kuntz, était lui-même, depuis le décès en couches de sa femme en 1941, en charge d’un petit garçon.
Mobilisé en 1939, renvoyé dans ses foyers en juillet 1940, il s’engagea dans la Résistance. Chef adjoint du groupe de l’ORA commandé par Paul Andréani, il assura la liaison au sein de cette organisation et diverses missions.
Émile Kuntz fut arrêté le 16 août 1944, dans la souricière organisée par les Allemands au domicile de la famille Noat, 2, rue des Epinaux. Comme ses camarades, il fut écroué à la caserne Miollis et fusillé le 17 août 1944, sur la route d’Aix au Tholonet, au lieu-dit Vallon des Gardes, à proximité d’un petit pont du canal. Les Allemands laissèrent pour mort le résistant et inspecteur de police Georges Mauriat. Mais celui-ci, bien que grièvement blessé, réussit, après leur départ, à ramper dans la colline et à être secouru. Il porta ensuite témoignage sur ces événements.
Émile Kuntz obtint, à titre posthume, les mentions « Mort pour la France », et « Interné résistant ». Homologué sergent-chef, il fut décoré de la Croix de guerre.
Une plaque commémorative fut apposée sur le lieu de l’exécution et une autre sur l’immeuble 2 rue des Epinaux. Le nom de Émile Kuntz est également porté sur la plaque commémorative « la ville d’Aix-en-Provence à ses morts et déportés de la Résistance », place des Martyrs de la Résistance et sur le monument « Aux héros de la Résistance. Aux morts de la Libération » érigé dans le cimetière Saint-Pierre d’Aix.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article206339, notice KUNTZ Émile, Gaston [Pseudonyme dans la Résistance : Robert] par Robert Mencherini, version mise en ligne le 8 septembre 2018, dernière modification le 8 septembre 2018.

Par Robert Mencherini

Plaque commémorative au domicile des frères Noat, 2 rue des Epinaux, à Aix-en-Provence
Plaque commémorative au domicile des frères Noat, 2 rue des Epinaux, à Aix-en-Provence
SOURCE : Cliché Robert Mencherini

SOURCES :
AVCC Caen, 21P 360519, 21P 582393. — Archs mun. Aix 6H58. — Jean-Claude Pouzet, La Résistance mosaïque, Marseille, Jeanne Laffitte, 1990. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément