PELISSIER François [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Anarchiste de Béziers (Hérault)

En 1881, Pélissier demeurait rue de la Citadelle à Béziers. Il était le correspondant du groupe anarchiste La Plèbe.
Ce groupe se nommait auparavant le Cercle des Amis réunis, ayant aboli présidences et statuts depuis 3 ans, avait voulu aussi s’affranchir de l’impôt que L’État lui imposait et, pour se faire, se transforma en groupe La Plèbe, anarchiste révolutionnaire. Le groupe se réunissait café Azam, 1er étage, avenue de la Gare, le samedi soir de chaque semaine.
Par lettre des 3 et 12 octobre 1881, le préfet de l’Hérault avait demandé au sous-préfet de Béziers de surveiller Pélissier.
F. Guy, Navare, F. Pélissier, F. Chabert, Séguier avaient fait paraître dans La Révolution sociale du 23 janvier 1881, un appel à l’abstention aux élections municipales.
Au congrès régional de Cette, le groupe La Plèbe se fit représenter par trois délégués anonymes et fit la proposition de nommer un délégué anarchiste pour représenter la région du Midi au Congrès international de Londres. Le groupe se composait alors de Marty, P. Servent, F. Guy, 2 rue d’Arcole, François Pelissier, F. Marty et Laffitte

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204691, notice PELISSIER François [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 26 juin 2018, dernière modification le 26 juin 2018.

Par Dominique Petit

SOURCES : AD Hérault 1 M 1091 — La Révolution sociale 23 janvier 1881 — Arch. Préf. de pol. Ba 1499

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément