FOURNIER François, Alfred dit Fanfette [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 25 septembre 1857 à Dortan (Ain). Veuf, tourneur sur bois, sculpteur, braconnier. Anarchiste de Saint-Claude.

Dispensé du service militaire, il s’engagea le 20 janvier 1876 dans le 4e régiment d’infanterie de marine à Toulon. Il fit les campagnes de la Martinique du 7 décembre 1877 au 22 février 1878 et de la Guyane du 23 février 1878 au 26 décembre 1880.
Le tribunal correctionnel de Saint-Claude le condamna le 13 juillet 1886 à un mois de prison pour pêche par empoisonnement de rivière et prise de poissons n’ayant pas les dimensions réglementaires.
Le 14 avril 1891, le même tribunal le condamna à 2 jours de prison, pour outrages à agents.
En novembre 1893, il demeurait Rue Bonneville.
Une notice individuelle fut établie sur lui le 25 novembre 1893, la police considérait qu’il ne faisait pas partie du Groupe ouvrier socialiste révolutionnaire. Félix Cicéron, en faisait pour sa part un membre du groupe. Il était considéré comme dangereux.
Fournier figurait sur la liste des anarchistes du Jura de décembre 1893.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article204523, notice FOURNIER François, Alfred dit Fanfette [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 21 juin 2018, dernière modification le 21 juin 2018.

Par Dominique Petit

SOURCES : Arch. Dép. du Jura R/850 — Félix Cicéron, Les premiers anarchistes à Saint-Claude (1893-1905), Maîtrise, Université de Besançon, 1976-1977. — Arch. Nat. BB 186448, BB 186449

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément