Dans cette commune de Dordogne, une colonne de répression composée de 300 soldats allemands du 95e régiment de sécurité, de membres de la Phalange nord-africaine et de miliciens massacrèrent dix hommes dans la soirée du 28 avril 1944, six maquisards FTPF et quatre habitants du village des Merles.

La notice complète comporte 1506 signes

Lire la notice complète