VIRLOGEUX Pierre dit Vernier

Né le 21 janvier 1903 à Cérilly (Allier), torturé par la police allemande (SD) et suicidé le 9 février 1944 à Riom (Puy-de-Dôme) ; ingénieur céramiste ; commandant des MUR (Mouvements unis de la Résistance) d’Auvergne.

Issu d’une famille paysanne dont le grand-père fut maire de Cérilly, Pierre Virlogeux fit de bonnes études et affirma des talent artistiques. Il étudia à l’École nationale supérieure de Beaux-Arts de Bourges (Cher) puis à l’École nationale supérieure de céramique industrielle de Sèvres.
Marié le 28 août 1926 avec Claude Rodier, agrégée de physique, ancienne élève de l’École nationale supérieure de jeunes filles, père de deux fils, Jean et Marc, il s’installa à Riom (Puy-de-Dôme) et créa une usine qui s’intitula "Les grès flambés". Il acquit une carrière de pierre à Volvic.
Il était militant socialiste SFIO. De plus il appartenait à la franc-maçonnerie dans le cadre du Grand Orient.
Au début de l’Occupation, le couple Virlogeux accueillit un couple d’enseignants venant de Vosges, dont la femme, amie d’études de Claude, était juive. Ceux-ci les mirent en contact avec les services secrets britanniques. Ils participèrent au Special Operations Executive (SOE) et au réseau Buckmaster.Pierre Virgoleux fut un acteur de la création des MUR en janvier 1943 et son chef pour l’espace qui allait de Riom à Cosne-d’Allier et à La Souterraine.
Il fut arrêté par la Sipo SD le 8 février 1944 dans le cadre d’un grand coup de filet touchant 43 personnes. Torturé très durement, il eut les membres brisés, il se donna la mort dans sa cellule. Son corps fut difficilement retrouvé dans un puisard.
Son fils Jean fut déporté et en revint.
Sa femme, Claude Rodier, mourut le 11 novembre 1944 au camp de Ravensbrûck.
Une avenue de Riom porte son nom ainsi qu’un lycée de Riom (lycée Claude et Pierre Virlogeux).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article202707, notice VIRLOGEUX Pierre dit Vernier, version mise en ligne le 5 mai 2018, dernière modification le 31 mai 2018.

SOURCE : Renseignements communiqués par Claude Virlogeux-Juncker.

Version imprimable Signaler un complément