CAMELE [Dictionnaire des anarchistes]

Cordonnier. Anarchiste de Mostaganem (Algérie) et Perrigaux (Algérie)

En juillet 1893, Camélé habitait Mostaganem (Algérie) où il exerçait la profession de cordonnier.Il s’intalla ensuite à Perrigaux (Algérie), arrondissement de Mascara et travaillait chez Merouan. Il vivait en commun avec un autre anarchiste.
Camélé recevait plusieurs publications et journaux anarchistes, parmi lesquels La Révolte. Qualifié de fort intelligent et instruit, dans une notice individuelle. Sa famille l’aurait délaissé à cause de ses idées anarchistes.
Camélé figurait sur la liste des anarchistes d’Algérie, établie le 16 novembre 1893.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article200248, notice CAMELE [Dictionnaire des anarchistes], version mise en ligne le 20 février 2018, dernière modification le 20 février 2018.

SOURCES : Arch. nat. BB/18/6448 BB/18/6449

Version imprimable Signaler un complément