Anarchiste d’Alger.

Selon le parquet d’Alger le 18 décembre 1893, Jean Augé était qualifié de militant anarchiste d’un caractère très violent, capable de toute mauvaise action et même d’un attentat contre les personnes. Il était l’objet d’une surveillance spéciale et demeurait à Alger.

SOURCE : Arch. Nat. BB/18/6448 et BB/18/6449

Dominique Petit

Version imprimable de cet article Version imprimable