MOREL Pierre [Dictionnaire des anarchistes

Par Louis Botella

Ouvrier horloger ; syndicaliste CGT et militant libertaire du Doubs.

Au début du XXe siècle, Pierre Morel travailla au "Milieu libre des Cras", coopérative de production horlogère "à base communiste" à Besançon. Puis, il devint secrétaire du syndicat des ouvriers horlogers de Besançon. Il refusa le poste de secrétaire de la Fédération ouvrière de Besançon (FOB).

Lors de sa création en 1909, il figura parmi les membres du bureau de l’Union générale des ouvriers horlogers travaillant sur le mouvement, la boite ou parties similaires de Besançon.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article199184, notice MOREL Pierre [Dictionnaire des anarchistes par Louis Botella, version mise en ligne le 17 janvier 2018, dernière modification le 20 janvier 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Doubs, 10 M 2539. — Jean Charles in Besançon ouvrier, Aux origines du mouvement syndical, 1862-1914, Presses universitaires de Franche-Comté, Besançon, 2010.

Version imprimable Signaler un complément