ABESCAT Jacqueline, Jeanne [épouse FRITSCH]

Par Jacques Girault

Née le 14 février 1925 à Levallois-Perret (Seine/Hauts-de-Seine) ; professeur dans le Nord, puis inspectrice pédagogique nationale ; militante syndicale du SNET ; militante du PSU.

Son père, Raymond Abescat, caissier-comptable, ancien combattant de la Grande Guerre, mourut à 109 ans en 2001, alors qu’il était doyen des « poilus ». Jacqueline (parfois prénommée Claudine) Abescat entra à l’École normale supérieure de l’enseignement technique en 1945 dans la section A2 (sciences physiques, chimie).

À partir d’octobre 1947, elle enseigna dans un établissement de l’enseignement technique. Elle fut nommée à la rentrée 1952 au collège technique Émile Dubois à Paris et, au début des années 1960, était professeur au collège technique de Lille (Nord) où elle habitait 131 rue Jacquemard.

Secrétaire de la section du Syndicat national de l’enseignement technique, elle adhéra au Parti socialiste unifié en 1960.
Elle devint par la suite inspectrice pédagogique nationale.

Indiquée à l’état civil inspectrice générale de l’enseignement technique, elle se maria en juin 1964 à Sèvres (Seine-et-Oise/Hauts-de-Seine) avec Pierre Fritsch, inspecteur général de l’enseignement technique, ancien élève de l’École nationale de l’enseignement technique (section A, 1929-1931), décédé le 15 décembre 1989.

Retraitée, elle habitait par la suite à Meudon (Hauts-de-Seine).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article198839, notice ABESCAT Jacqueline, Jeanne [épouse FRITSCH] par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 janvier 2018, dernière modification le 7 décembre 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/100. — Annuaire de la Direction de l’enseignement technique, 1955-1956. — Bulletin des anciens élèves et élèves de l’ENSET et de l’ENS de Cachan, n° 215, novembre 2001. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément