ABBÉ Joseph, Marie, Jean-Marie, Ernest

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 9 mai 1913 à Notre-Dame-du-Guildo (Côtes-du-Nord, aujourd’hui Saint-Cast-le-Guildo, Côtes d’Armor), exécuté sommairement le 5 août 1944 à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) ; manœuvre victime civile.

Joseph Abbé était le fils d’Ange et de Jeanne Bréhaut. Il était marié avec Éva Lécuyer.
Il était domicilié à Lancieux (Côtes-d’Armor) et exerçait la profession de manœuvre.
Le 5 août 1944, il fut arrêté par une patrouille allemande qui le trouva porteur d’engins explosifs. Il fut probablement fusillé le jour-même de trois balles dans le corps. Son corps fut retrouvé le 19 août 1944 dans une fosse au Point du Jour à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine). Après identification l’acte de constatation de décès fut dressé le 22 août 1944 à Pleurtuit.
Bien qu’appartenant sans doute à la Résistance, il fut enregistré comme "victime civile" par le ministère de la Défense.
L’acte fut transcrit le 2 octobre 1944 à Lancieux (Côtes-d’Armor).
Son nom figure sur le Monument aux morts et sur la plaque commémorative de la Guerre 1939-1945 dans l’église Saint-Cieux, à Lancieux (Côtes-d’Armor).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article198469, notice ABBÉ Joseph, Marie, Jean-Marie, Ernest par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 24 décembre 2017, dernière modification le 24 décembre 2017.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial GenWeb.— État civil.

Version imprimable Signaler un complément