BERNISSET Marcel

Par Joël Drogland

Né le 7 juillet 1880, exécuté sommairement en représailles le 17 août 1944 à Voisines (Yonne) ; gendarme retraité ; maire de Voisines.

Retraité de la gendarmerie, Marcel Bernisset était pendant l’Occupation le maire du village de Voisines. Il n’était pas membre d’une organisation de résistance.

Le jeudi 17 août 1944, une troupe allemande appartenant à une unité SS de passage, en provenance de Fontaine-la-Gaillarde, s’arrêta à Voisines pour y cantonner. Vers 19 h 30, un officier et une quinzaine de soldats se rendirent au domicile du maire. Ils y trouvèrent Madame Bernisset, l’enfermèrent dans la cave avec sa fille, mirent la maison au pillage et prirent le chemin de la mairie du village. Ils y arrêtèrent le maire et l’instituteur secrétaire de mairie, Georges Despaty, avec qui il était en conversation. Les deux hommes furent conduits dans un jardin proche et exécutés d’une balle dans la nuque sans qu’aucune explication n’ait été fournie sur les motifs de cet assassinat.

Les habitants du village pensèrent que cette exécution était liée à celle d’un collaborateur local exécuté le 30 juillet par la Résistance. Elle semble plutôt devoir être mise en rapport avec un accrochage qui s’était produit quelques heures plus tôt à quelques kilomètres de Voisines, près du village de Gisy-les-Nobles, entre les FFI et un groupe motorisé de SS. Le détachement précurseur de la compagnie FTP Paul Bert avait ouvert le feu sur un véhicule allemand et tué cinq hommes. Traversant ensuite le village de Voisines, un FTP avait tiré sur un SS, sans l’atteindre.

Le nom de Marcel Bernisset figure sur le monument aux morts de Voisines et sur le monument des déportés et fusillés de l’Yonne à Auxerre. Une stèle à son nom, et à celui de Georges Despaty fusillé à ses côtés, a été érigée sur le territoire de la commune de Voisines, à proximité du lieu de leur exécution.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article198270, notice BERNISSET Marcel par Joël Drogland, version mise en ligne le 18 décembre 2017, dernière modification le 18 décembre 2017.

Par Joël Drogland

SOURCES : Arch. Dép. Yonne, 1 W 121 et 1 W 123. — Joël Drogland, Histoire de la Résistance sénonaise, Éd. ARORY, 2e édition, Auxerre, 1998. — Roger Pruneau, Contribution à la connaissance de l’histoire du département et de la Résistance dans l’Yonne pendant la guerre 1939-1945, inédit, 2002.

Version imprimable Signaler un complément