CORLAY Maurice, Louis

Par Jacques Girault

Né le 2 novembre 1911 à Vis-en-Artois (Pas-de-Calais) ; professeur adjoint à Lille (Nord), puis adjoint d’enseignement à Paris ; membre de la CAPN des PA au titre du SNES.

Fils d’un gendarme, Maurice Corlay, bachelier (option Philosophie) en 1920, était maître d’internat aux collèges de Calais (Pas-de-Calais) puis de Béthune (Nord). Après son service militaire (octobre 1934-octobre 1935) dans l’infanterie, il reprit un poste de maître d’internat au collège de La Fère (Aisne) puis devint répétiteur dans cet établissement en novembre 1936. Inscrit à la Faculté des Lettres de Lille, il obtint le certificat de Philologie française en novembre 1936. Nommé répétiteur aux lycées d’Arras (Pas-de-Calais) en janvier 1937, de Tourcoing (Nord) en novembre 1937, après une affectation au collège d’Armentières (Nord) et un long congé de maladie, il reprit un service actif au lycée de Tourcoing en novembre 1938. Réformé, non mobilisé, replié à Quimperlé (Finistère) au début de la guerre, il regagna Tourcoing et devint professeur adjoint en mars 1943 au lycée de garçons de Lille.

Inscrit à la Sorbonne, titulaire du certificat d’études littéraires classiques (mars 1945), il demanda et obtint un poste au lycée Charlemagne à Paris en 1948. Il termina sa licence ès lettres en 1951 et, adjoint d’enseignement, exerçait la fonction de secrétaire du censeur du lycée au milieu des années 1950. Il habitait Fontenay-sous-Bois (Seine/Val-de-Marne) puis, dans le VIe arrondissement de Paris. Au début des années 1960, il reprit un service complet d’enseignement (latin et lettres) dans les classes du cycle d’observation du lycée Charlemagne, qu’il conserva jusqu’à sa retraite.

Il se maria en avril 1936 à Lille avec une employée, future caissière. Le couple eut un enfant. Veuf, il se remaria en décembre 1975 à Paris (VIe arr.).

Maurice Corlay fut élu sur la liste du Syndicat national de l’enseignement secondaire membre titulaire de la commission administrative paritaire nationale des professeurs adjoints en 1948. Ayant changé de catégorie, il ne fut pas réélu aux élections suivantes en 1952 à la CAPN des PA, ni dans celle des AE.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197845, notice CORLAY Maurice, Louis par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 décembre 2017, dernière modification le 3 décembre 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F/17/17795, 30261. — Note d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément