WEIGUNY Anton

Né le 29 mars 1851 à Urfahr en Haute-Autriche ; mort le 14 décembre 1914 à Linz ; tailleur ; fondateur et dirigeant de la Fédération social-démocrate de Haute-Autriche.

Fils d’un tisserand d’Urfahr, ancienne ville voisine de Linz, Anton Weiguny suivit les cours de 1’« école modèle paroissiale » où il obtint le « premier prix ». Le curé conseilla à son père de lui faire faire des études, mais celui-ci n’en avait pas les moyens et Anton Weiguny dut apprendre le métier de tailleur.
Après son apprentissage, Anton Weiguny commença, selon la coutume, à faire son tour de compagnonnage et il arriva à Vienne, sa première étape, où il ne put trouver à s’embaucher. C’est à Traiskirchen, à vingt-cinq kilomètres de Vienne, qu’il trouva du travail. Il rentra bientôt à Linz où, stimulé par l’Association des compagnons catholiques, il commença à s’intéresser au mouvement ouvrier. Il fonda, en 1868, l’Association d’éducation ouvrière de Linz.
En 1869, Weiguny créa la caisse de maladie et d’entraide des travailleurs de Linz. Dès 1870, il fut de plus en plus attiré par la propagande social-démocrate ; il s’y rallia, appartint à la tendance « radicale » et fut emprisonné à plusieurs reprises.
Il fut délégué fin décembre 1888 au congrès d’unification du Parti à Hainfeld où il fit une intervention sur « les réformes sociales et la législation sur la protection des travailleurs ». A mesure que le Parti social-démocrate d’Autriche se développait, le rôle de Weiguny prenait de l’importance. En 1891, il convoqua la conférence de parti de Haute-Autriche et mit sur pied l’organisation social-démocrate en Haute-Autriche, dont il fut, jusqu’à sa mort, le président.
En 1897, il créa l’organe régional du parti : Wahrheit (Vérité). En mai 1905, il entra au conseil municipal de Linz et en 1907 il fut élu député au « Reichsrat » (Conseil d’Empire) et réélu en 1911.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197763, notice WEIGUNY Anton, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 16 avril 2019.

ŒUVRE : Erinnerungen eines Alten aus den Anfängen der oberœsterreischichen Arbeiterbewegung (Souvenirs d’un ancien : les débuts du mouvement ouvrier de’ Haute- Autriche), Linz, 1911.

SOURCES : Archives du gouvernement du Land Oberœsterreich à Linz.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément