WEBERSDORFER Johann

Né le 19 août 1898 à Salzbourg, mort le 7 novembre 1955 à Salzbourg ; dirigeant syndicaliste et socialiste de Salzsbourg.

Issu d’une famille ouvrière de Salzbourg, Johann Webersdorfer fréquenta l’école primaire, le cours complémentaire de cette ville, puis une école professionnelle. Par la suite, il apprit le métier de maçon. Après son service militaire, il travailla dans le bâtiment à Salzbourg. Militant syndicaliste, il fut nommé en 1932 secrétaire régional du syndicat des travailleurs du bâtiment. Arrêté après les événements de février 1934, il fut, par la suite, emprisonné à plusieurs reprises. Pendant toute cette période, Webersdorfer, chômeur, milita dans le syndicat clandestin et au sein du mouvement des Socialistes révolutionnaires. Mobilisé dans l’armée allemande en 1939, il fit la Seconde Guerre mondiale en France, en Hollande et en Belgique.
En 1945, les forces d’occupation américaines le nommèrent commissaire de la Chambre des ouvriers et employés de Salzbourg dont il fut élu président au moment de sa reconstitution en 1949. Après la réorganisation des syndicats, il devint président du comité exécutif du « Land » de Salzbourg de la Fédération syndicale autrichienne. Il appartint également aux instances dirigeantes de la Fédération du Parti socialiste du « Land » de Salzbourg.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197762, notice WEBERSDORFER Johann, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 16 avril 2019.

SOURCES : Joseph Kaut, Der steinige Weg (La Voie rocailleuse). Histoire du mouvement ouvrier socialiste dans le « Land » de Salzbourg, Vienne, 1961.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément