WALECKA Léo (ou WALECKY)

Né à Vienne. Ouvrier métallurgiste et chef des radicaux, il fut, à l’issue d’un procès qui se déroula à Vienne du 10 au 12 février 1882, condamné à quatre années de prison pour crime de lèse-majesté et haute trahison à la suite de la publication de tracts. Ces écrits, dissimulés dans de longues tiges de bambou, étaient envoyés à Walecka par J. Most, émigré à Londres.
Walecka devint par la suite un proche collaborateur de Victor Adler et fit partie, en 1888, avant le congrès d’unification de Hainfeld, de la commission électorale provisoire.
Léo Walecka mourut le 27 novembre 1914.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197757, notice WALECKA Léo (ou WALECKY) , version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 16 avril 2019.

SOURCES : L. Brügel, Geschichte der œsterreichischen Sozialdemokratie (Histoire de la social-démocratie autrichienne), vol. IV.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément