WAGNER Robert

Par Claudie Weill

Né en 1845 en Carinthie ; mort le 5 août 1879 à Vienne ; un des pionniers du mouvement ouvrier autrichien ; rédacteur de publications social-démocrates.

Robert Wagner était fils d’un fonctionnaire des chemins de fer du Sud qui lui fit suivre le premier cycle du collège avant de l’envoyer faire son apprentissage de typographe à Graz. Acquis au socialisme, il attirait déjà en 1871 l’attention de la police en faisant de l’agitation parmi les ouvriers de Carinthie. Très intelligent, enthousiaste, infatigable, il était toutefois atteint d’une infirmité — la surdité — qui l’empêcha d’exercer un rôle dirigeant. Mais il était très apprécié comme rédacteur. Il se rangea dans le camp des « radicaux » et témoigna contre Oberwinder dans le procès en diffamation que ce dernier intenta à Andréas Scheu, en 1874. Rédacteur de l’organe des radicaux, Gleichheit (Egalité), il s’installa à Wiener-Neustadt qu’il quitta pour revenir à Vienne lorsque Schwarzinger le remplaça. C’est alors qu’il fit la connaissance de Karl Kautsky avec qui il entretint une brève, mais solide amitié. Il s’opposa avec lui, en 1876 et 1877, aux tentatives d’unification à tout prix entreprises par Kaler-Reinthal. En 1877, il fut néanmoins désigné avec ce dernier à la rédaction du Sozialist et du Gewerkschafter (Le Syndicaliste). Il pensait que ce travail lui permettrait de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Mais la maladie l’empêcha d’exercer ces fonctions. Atteint de tuberculose, il mourut à l’âge de trente-quatre ans.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197755, notice WAGNER Robert par Claudie Weill, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 16 avril 2019.

Par Claudie Weill

SOURCES : K. Kautsky, Erinnerungen und Erœrterungen (Souvenirs et explications), La Haye, 1960. — Herbert Steiner, Die Arbeiterbewegung Œsterreichs 1867- 1889 (Le Mouvement ouvrier autrichien), Vienne, 1964. — Klausjürgen Miersch. Die Arbeiterpresse der Jahre 1869 bis 1889 als Kampfmittel der œsterreichischen Sozialdemokratie (La Presse ouvrière de 1869 à 1889 comme moyen de combat pour la social-démocratie autrichienne), Vienne, 1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément