CHENEL Marcel

Par Claude Pennetier

Né le 13 février 1909 à Paris (XIe arr.) ; employé des PTT ; militant socialiste de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne).

Marcel Chenel milita à la section socialiste SFIO de Villeneuve-Saint-Georges (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) avant de rejoindre celle de Maisons-Alfort en juillet 1935. Il s’imposa aussitôt comme un « excellent propagandiste ». À la réunion du 2 novembre 1935 Chenel défendit, devant les militants de Maisons-Alfort, la motion de la Gauche révolutionnaire. Le 23 mai 1936, il recueillit 25 voix (43 présents) pour un texte de la GR. Le nom de Chenel disparut des comptes rendus des assemblées de la section après l’exclusion des amis de Marceau Pivert. Il habitait au Vert de Maison dans les nouveaux HBM, au côté de Roland Filiâtre et Yvonne Filiâtre dont il partagea les options trotskistes.

Marcel Chenel fut un des militants qui reconstituèrent la section socialiste de Maisons-Alfort après 1945.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article19771, notice CHENEL Marcel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 15 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, listes électorales. — Arch. section socialiste de Maisons-Alfort.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément