RISSMANN Johann (ou Rismann. ou Riessznann)

Partisan des « radicaux », Johann Rissmann combattit les « modérés » dans le journal qu’il éditait à Graz, Die Arbeit (Le Travail) et qui cessa de paraître en 1886. Il participa au congrès historique de Hainfeld fin décembre 1888, où il fut le seul à s’opposer à l’unification socialiste. Il continua à s’opposer au Parti social-démocrate, car il considérait que l’une de ses fonctions était le maintien de l’État et il prononça à ce sujet un violent discours lors d’une assemblée à Graz en septembre 1891. En 1893, il fut, avec Krcal et Bart, l’un des inculpés du procès de haute trahison qui se déroula à Graz. Il fut acquitté grâce au témoignage de Victor Adler. Il quitta l’Autriche peu après.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197653, notice RISSMANN Johann (ou Rismann. ou Riessznann), version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 27 mars 2019.

SOURCES : Hochverraisprozess gegen J. Riessmann und Genossen (Procès pour haute trahison intenté à J. Riessmann et ses camarades), Graz, 1895.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément