NEUGEBAUER Max

Né le 8 septembre 1900 à Barzdorf, en Silésie ; mort le 9 mors 197l à Vienne ; dirigeant socialiste ; spécialiste des questions d’enseignement.

Le père de Max-Neugebauer était maçon et devint plus tard directeur d’une distillerie. L’enfant fréquenta l’école primaire, le cours complémentaire et l’école normale à Troppau. Après un assez bref passage au front, il poursuivit ses études et passa son baccalauréat en 1919.
En 1921, il s’établit en Basse-Autriche et fut instituteur dans diverses écoles rurales. Il adhéra au Parti social-démocrate, devint conseiller municipal d’Oberwœlbing et fut arrêté en 1934. L’année suivante, il s’inscrivit à l’Université de Vienne où il s’intéressa particulièrement aux études slaves. Sa thèse, qu’il présenta en 1939, s’intitule Das Schulwesen in Bulgarien von 1835 an (Le Système scolaire en Bulgarie depuis 1835).
Pendant la guerre, il fit de la propagande antinazie en milieu enseignant. En novembre 1945, il fut élu député du Parti socialiste au « Nationalrat » (Conseil national) où il siégea jusqu’en 1966, atteint alors par la limite d’âge. II fut le spécialiste des questions scolaires au Parti socialiste. En tant que président de l’association des « Enseignants socialistes », il a élaboré les projets de la nouvelle loi scolaire.
En 1960, il devint président du conseil scolaire de la ville de Vienne. Il fut membre du Comité directeur du Parti socialiste autrichien, président de l’association des « Amis de l’enfance » de Basse-Autriche et président du Centre de documentation de la résistance autrichienne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197598, notice NEUGEBAUER Max, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 26 mars 2019.

SOURCES : Max Neugebauer, 65 Jahre (Max Neugebauer, soixante-cinq ans), Vienne, 1965.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément