MENGER Anton

Né le 12 septembre 1841 à Maniow (Galicie) ; juriste. Professeur de droit civil à l’université de Vienne de 1877 à 1899, Anton Menger fut l’un des plus éminents socialistes de la chaire. Dans ses travaux consacrés aux problèmes de politique sociale, il tenta de faire la liaison entre sciences sociales et juridiques. Il écrivit plusieurs études consacrées à la philosophie du droit où il s’attaqua à la méthode et à la théorie économique de Marx qu’il jugeait trop partielle, notamment à la théorie de la plus-value. Engels lui consacra la majeure partie d’un article critique intitulé « Socialisme des juristes » paru dans la Neue Zeit en 1887. Menger créa, avec son frère Cari (1840-1921), qui occupa la chaire d’histoire économique à l’Université de Vienne, un institut qui devait porter le nom de Fondation Menger.
Anton Menger mourut à Rome le 6 février 1906. La fondation qui portait son nom fut alots dirigée par son élève Carl Grünberg.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197582, notice MENGER Anton, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 25 mars 2019.

ŒUVRES  : Das Recht auf den vollen Arbeitsertrag (Le droit au produit intégral du travail), Stuttgart, 1886. — Das bürgerliche Recht und die besitzlosen Volksklassen (Le droit bourgeois et les classes populaires sans propriétés), Tübingen, 1890. — Die sozialen Aufgaben der Rechtswissenschaft (Les Tâches sociales des sciences juridiques), 1895. — Neue Staatslehre (Nouvelle doctrine de l’État), 1903. — Neue Sittenlehre (Nouvelle doctrine morale), Jena, 1905. — Volkspolitik (Politique populaire), Jena, 1906.

SOURCES : Carl Grünberg, Anton Menger. Sein Leben und sein Lebenswerk (A. Menger. Sa vie et son œuvre), 1908, 49 p. — Eugen Ehrlich, Anton Menger, Stuttgart, 1906, 39 p. — Julius Kraft « Anton Menger als Methodiker der Rechtstheorie » (Anton Menger, méthodologie de la théorie du droit), Archiv für die Geschichte des Sozialismus und der Arbeiterbewegung, XII, 1926, pp. 182-198.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément