KANITZ Otto, Félix

Né le 5 juin 1894 à Vienne ; mort le 29 mars 1940 au camp de concentration de Buchenwald ; éducateur socialiste.

Installateur, Otto Kanitz s’intéressa très tôt à la politique et participa lors des élections de 1911 à la campagne électorale en faveur du candidat social-démocrate.
Après la Première Guerre mondiale, Kanitz entra comme « permanent » à l’association « Kinderfreunde » (Amis de l’enfance) de Basse-Autriche. Il fonda, en 1919, à Gmünd, la première « république d’enfants » d’Autriche. Cinq cents enfants « socialement en danger » y vécurent quatre semaines et on essaya, par un « parlement d’enfants » et des essais d’autogestion, de les former à la démocratie. Presque à la même époque fut fondé à Schœnbrunn, sous la direction de Tesarek, un home pour vingt petits enfants et cent écoliers « socialement en danger ». En liaison avec ce home, Kanitz créa une école de deux, puis de trois ans destinée à la formation d’éducateurs pour les « Kinderfreunde ».
Kanitz étudiait lui-même, et en 1922, devint docteur en philosophie de l’Université de Vienne. De 1921 à 1934, il fut rédacteur de Die sozialislische Erziehung (L’éducation socialiste). Dès 1932, il siégea au « Bundesrat » (Conseil fédéral) et fut le chef de la propagande du Parti social-démocrate.
Arrêté en 1938 par la Gestapo, Kanitz fut déporté à Buchenwald où il mourut.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197518, notice KANITZ Otto, Félix, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 11 mars 2019.

ŒUVRES : Das proletarische Kind in der bürgerlichen Gcsellschaft (L’enfant prolétaire dans la société bourgeoise), 1925. — Kämpfer der Zukunft (Combattants de l’avenir), 1928, etc.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément